• Mahigan Lepage

Parution de _Big Bang City_ dans la collection «Nomades» de Leméac


Août ou septembre 2017.


Paraît aujourd'hui au Québec : Big Bang City, dans la collection «Nomades» de Leméac Éditeur.

Très content de ce petit livre de poche de 300 pages bien compactées. Les gens de Leméac ont fait un travail très pro sur le texte, la mise en pages et le visuel.

La photo de couverture est de moi : prise dans la nuit de Kolkata alors que je roulais en taxi. (Un taxi, donc, saisi d'un autre taxi, dont on voit la diagonale du châssis – ce qui renvoie au regard lui-même, sur la ville.)

Ce livre sort en poche parce qu'une édition antérieure (papier et numérique) en est parue l'an dernier chez Publie.net. Mais Big Bang City n'a pas du tout circulé au Québec encore, ni dans le reste de l'Amérique du Nord. C'est donc la première fois qu'il rencontre ses lecteurs de ce côté-ci de l'Atlantique, et je m'en réjouis.

Qu'est-ce que c'est, Big bang City? on me demande souvent. Dans le livre, ils ont écrit carnets de voyage, et ça me va. Tout simplement parce que ça a été écrit (et publié – en ligne, d'abord) dans les villes même, c'est plus carnet que récit. Mais c'est aussi un presqu'essai. Un essai en marchant – de jour en jour, de ville en ville.

Je ne pensais pas, d'abord, allant dans ces villes, que la pensée y aurait tant de place, mais c’est surtout un symptôme. J’ai pensé quand je ne pouvais que penser. J’ai marché quand j’arrivais à avancer. J’ai couru les fois – rares – où tous les obstacles se levaient, un court instant. J’ai prosé quand j’arrivais à tirer des fils, j’ai poétisé quand l’écheveau était indémêlable. J’ai emprunté tous les sentiers, même les plus étroits, les moins praticables, mais c’était toujours le même, au fond : celui du possible.

Sébastien Ménard, auteur de Soleil gasoil (2015), a dit de Big Bang City que c’était «le jazz d’un arpenteur des villes ». J’aime l’idée. L’écriture comme une improvisation, une constante adaptation, avec des temps faibles et des temps forts, des syncopes, une variété de rythmes.

Je remercie ici Jacques Pelletier, lecteur et découvreur, Hélène Girard, directrice éditoriale, et Lise Bergevin, éditrice, pour cette édition de Big Bang City. Bien d'autres remerciements doivent être faits – et ils le sont à la fin du livre.

Le livre peut être acheté dans toutes les librairies dès aujourd'hui pour une douzaine de dollars. Le lancement aura lieu ce soir à 17 h à la librairie Gallimard, au 3700 boulevard Saint-Laurent, à Montréal. Avec un ami musicien, on vous prépare une performance-surprise... Il y aura aussi du vin.

C'est aussi l'occasion de se voir avant que je reparte à Big Bang City – je redécolle vers l'Asie en octobre...


Mahigan Lepage, Big Bang City, Montréal, Leméac Éditeur, coll. «Nomades», 304 pages.

Pour des détails et des extraits, consultez la page-livre.


by-nc-sa.png
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Facebook Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now